Alien Apocalypse

Après une mission longue durée, une équipe d’astronautes menée par le Dr. Ivan Hood, revient sur Terre. Ils découvrent avec surprise que des termites extra-terrestres ont asservi l’humanité. Le Dr. Hood va alors tenter de rejoindre la résistance et d’organiser une contre-attaque…Nanar SF conduit par l’imposante carrure de Bruce Campbell, Alien Apocalypse est un film aux effets cheaps mais rigolos, tout comme les dialogues, tout comme la réalisation, tout comme le scénario. Ne soyez donc pas surpris si quasiment toute l’équipe se fait décimée dans le premier quart d’heure sans raison apparente si ce n’est quelques moments de violence gratuite !

Malgré un amoncellement de clichés, ce Braveheart version termite from outer space se laisser regarder avec un certain plaisir. Certes, le charisme de Campbell y est pour beaucoup et même s’il tourne ici à vitesse réduite, quelques dialogues bien envoyés suffisent. 
Ce n’est pas tout bien entendu et l’on trouve ça et là des moments de grands délires : le héro est un osthéopathe de formation (c’est assez rare pour le souligner), les termites aiment le bois (ça on s’en doutait) mais les créatures en synthèse rafistolée sont aussi friandes de doigts ou de têtes humaines qu’elles gobent volontiers.  
Avec un foret à bois, le docteur doit lever une armée, qu’il compose avec des hurlu-berlus trouvés dans la forêt : un type à la colonne vertébrale tordue, une jeune naïve en jupette préhistorique, et un président déchu en exil dans la montagne avec ses potes politiciens.

Le film se termine par un attendu massacre où le vert gluant qui gicle tient une place prépondérante !

Le dvd contient deux courts-métrages très curieux. Le premier, Oedipus Rex, a été tourné en 1972 sans aucun moyen par des enfants de 15 ans dont Bruce Campbell ! Il s’agit d’une scène inspirée d’oedipe, jouée par des gosses qui n’arrêtent pas de rire. Le film est muet mais les explications sont écrite sur le tableau de classe  !
Le deuxième intitulé, the blind waiter, est un peu plus sérieux même si toujours anecdotique. Plus sérieux au niveau du tournage car l’on imagine sans peine les nombreuses péripéties qui peuvent arriver à un serveur aveugle. Le plus intéressant est certainement le fait que c’est l’équipe d’Evil Dead (Sam Raimi, Bruce Campbell, Scott Spiegel) qui écrit, réalisé et interprète ce court-métrage.

 

Editeur : Free Dolphin

0 commentaires sur “Alien Apocalypse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *