Broken, collectif de réalisateurs

Entretien avec Julien Saves, président de Broken

brokenprod

Qu’est-ce que Broken exactement ?
Broken est une association audiovisuelle tout ce qu’il y a de plus classique au niveau structurel. Cependant, il est vrai que nous possédons un fonctionnement très familial, nous sommes des amis proches, dont la passion est le cinéma, et à l’état d’esprit semblable.

Comment est née Broken ?
Le noyau dur s’est connu dans une école de cinéma, puis nous avons commencé à faire des films ensemble, et avons créé une structure qui s’appelait « L’Association de la Défaite » avec laquelle nous avons réalisé le court-métrage « M.A.D ». Puis nous avons voulu changé le nom de la structure et officions depuis sous le titre de Broken.

Est-ce que vous cherchez encore des participants ?
Nous cherchons toujours de nouvelles personnes, qu’elles soient techniciens et/ou créatifs, seulement il faut arriver à  « supporter » l’ambiance générale et en comprendre l’état d’esprit. Personnellement, je cherche toujours quelqu’un pour m’aider à l’administration générale.

Comment se passe le financement des films ?
Nous n’avons pas cherché jusqu’à maintenant de financement par subventions, ce sont des fonds propres que l’on gagne en faisant de la prestation ou des bourses que l’on a eues avec certaines de nos productions (notamment les Moralacons).

Tous les films bénéficient d’une qualité technique certaine, est-ce qu’il y a une « mutualisation » de matériel ?
Le matériel que l’on utilise appartient la plupart du temps aux techniciens de l’Association, ou alors on le loue quand il nous faut quelque chose de plus spécifique comme une grue ou un rail de travelling. Pour la post-production, c’est pareil, plusieurs membres possèdent des stations de montage son et image chez eux.

Quelles sont les ambitions de Broken ?
Proposer au public des vidéos originales, qui n’obéissent pas au formatage et/ou au politiquement correct, créer encore et encore des histoires qui sortent de l’ordinaire et les proposer de la façon la plus pro possible.

Y  a-t-il des tensions entre les nombreux participants ?
Des tensions, il y en a tout le temps, mais on essaye de faire au mieux et de ne pas se prendre la tête plus que ça. Des divergences de point de vue, on en a, notamment ces temps-ci sur certaines productions qui ont pris une ampleur insoupçonnée au départ et qui, sans le vouloir vraiment, font de l’ombre au reste ; mais, nous sommes en train de travailler dessus, et cela devrait s’arranger en douceur.

Un film préféré parmi tous ? Un qui a particulièrement bien marché ?
Je ne pense pas me tromper en disant que le « M.A.D » reste pour nous la pierre fondatrice de notre travail, c’est un film qui a reçu plusieurs distinctions (1er prix Festival Ciné sans Filet, 1er prix Festival Festimages, Brutal de Bronze Festival Cinéma Brut…) et qui définit au mieux notre état d’esprit.

vf2

3 commentaires sur “Broken, collectif de réalisateurs”
  1. L’accouchement de Wendy est terrible, je l’avais vu au Festival du Film Fantastique de Strasbourg dans la session « courts francais », et je dois dire que c’était l’un des meilleurs et surtout l’un des plus originals.

    Euh, sinon ben ca marche pas chez moi, il m’envoie pas le mail et rien ne s’affiche apres que j’ai cliqué « envoyer le lien », quelqu’un peut-il m’aider ?

    Cela avait marché pour les Viktor Alexis mais du coup je me retrouve avec deux gros dossiers, un vidéo et un son, quelqu’un sait-il comment les réunir pour reformer un seul et unique fichier lisible ?

    Merci beaucoup

  2. Si tu as un répertoire VIDEO_TS et un autre, c’est bon. C’est ce qu’il faut pour graver ton dvd. Soit tu le graves tel quel (en faisant graver un dvd-vidéo dans ton utilitaire), soit tu peux le lire sur ton disque dur avec un player (powerdvd par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *