Scar 3D


De son adolescence, Joan Burrows garde des traces profondes, traumatiques. La plus visible : une cicatrice sur le visage. La moins : le souvenir refoulé des tortures que lui inflige Bishop, un serial killer aussi coupable d’avoir, sous ses yeux, achevé sa meilleure amie. Ce même Bishop qu’elle a pourtant tué et qui, désormais, semble revivre pour poursuivre au-delà de la mort son abominable croisade. Bishop vivant ? C’est ce que croit Joan car, de retour dans la ville de son enfance pour la fin de la saison scolaire de sa nièce, elle voit dans une vague de meurtres sauvages la main du tueur en série. Même sadisme, même mode opératoire, victimes du même profil… Troublant. D’autant plus que le serial killer supposé mort enlève sa nièce, Olympia, et sa meilleure amie. Inlassablement, les horreurs du passé semblent vouloir se reproduire, encore et encore. Elle-même soupçonnée des assassinats, au seuil de la folie, Joan Burrows doit, seule, surmonter sa peur pour définitivement vaincre des fantômes dangereusement réels…

Aujourd’hui, succès de Voyage au centre de la terre (version Brendan Fraser) et de Meurtres à la St Valentin oblige, la 3D vit une véritable renaissance, phénomène qu’accentue l’approche de la sortie de Avatar, une superproduction de science-fiction de James Cameron, réalisateur qui en teste déjà les possibilités sur le documentaire Les Fantômes du Titanic.
Si le cinéma “live“ s’empare de la 3D avec gourmandise, l’appétit aiguisé par une technologie de plus en plus performante et légère, de même qu’un nombre croissant de salles équipées, l’animation digitale en fait peu à peu l’une de ses composantes majeures. Le Pôle Express, Beowulf, Bienvenue chez les Robinson, Volt-star malgré lui, Monstres contre Aliens, Arthur et la vengeance de Maltazard

Source : www.scar3d-lefilm.fr

Le film sort le 11 mars dans les salles équipées (Les Méga-CGR principalement).


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *