José Mojica Marins, légende brésilienne 1


url

Réalisateur essentiel à la filmographie hallucinée, Jose Mojica Marins a pour principal fait d’armes la création du personnage mythique de Ze Do Caixao / Coffin Joe, fossoyeur sadique et insurgé en quête de la « femme parfaite »

A l’occasion de la sortie récente en DVD  d’Encarnação do Demônio (Embodiment of Evil), son dernier opus en date, chez l’éditeur Anchor Bay, on a été déterrer de nos archives secrètes un dossier ultra-complet consacré à ce cinéaste hors norme, signé par Rémi, un intérimaire motivé. On vous laisse découvrir ça dans les pages suivantes, non sans vous avoir incité au préalable a lire également son récent interview dans les pages de Vice Magazine, voire à passer commande du coffret Coffin Joe (9 films pour 45 €, autant dire que c’est donné) auprès de Sin’Art.

Bonne lecture !


A propos de Damien

vivant à Grrrr noble, il est le seul vrai authentique journaliste de la bande. Au courant de tout avant tout le monde, notamment en ce qui concerne les modes musicales électro-low tech d’Afrique subsaharienne, nous lui sommes éternellement redevables de nous avoir fait découvrir Die Antwoord. Damien est aussi l’inventeur du lolcat.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “José Mojica Marins, légende brésilienne

  • Camif

    Merci !! >J’adore ce type, et son dernier film démontre à tous ces petits cons de réalisateurs ce que faire un film bis et d’horreur veut dire !
    Let’s go Zé !!