Le Dernier Cri 4


p1020081

Bien connu des amateurs d’art brut(al), dérangeant, et non-formaté, Le Dernier Cri est un éditeur underground basé à Marseille spécialisé dans le graphisme, la bande dessinée et la sérigraphie.

Depuis 16 ans, Pakito Bolino et Caroline Sury proposent les travaux, souvent extrêmes, d’artistes issus des 4 coins de la planète. Ils ont gentiment accepté de répondre à nos questions.

thumbnail

Quelques mots-clefs pour définir la ligne éditoriale du Dernier Cri ?
VOMIR DES YEUX !!!! Le Dernier Cri veut tout. Le Dernier Cri n’a rien que ce qu’il chie. Le Dernier Cri est pour l’action purifigrafique et irréversible qui élimine les taches d’autocensure. Un Dernier Cri  n’a pas à être beau. Un Dernier Cri n’est jamais acceptable par tous. Le  Dernier Cri soutient tous les styles de malversations et de confusions grafiques comme principe d’opposition fondamentale au trait formaté ! Le Dernier Cri produit et vend son jus pour continuer le pire. Le Dernier Cri sont des monstres de foires. Le Dernier Cri publie des livres de papier saturés de traits jusqu’à l’explosion.

Vous éditez des artistes du monde entier ou presque. Comment et par le biais de quels supports les découvrez-vous ?
Les livres, car la plupart font de l’auto-édition… Le net, maintenant, et les expos Dernier Cri  à l’étranger…

katasf

La création du Dernier Cri remonte à…
Juin 1993. Dans un squat a Ris-Orangis…

Qu’est-ce qui a le plus changé depuis ses débuts ?
Plus de machines… Plus de stocks de production. Plus d artistes dans le vortex…

À l’inverse, qu’est ce qui n’a pas changé ?
Les livres sont toujours fabriqués a la main. C’est du stakhanovisme total,  il faut garder la même envie et énergie comme au premier jour, et c’est ça le plus dur… Le prix a payer pour la liberté éditoriale…

Vous avez édité il y a quelques temps Les Religions Sauvages, un DVD qui constitue en quelque sorte le pendant audiovisuel de votre travail sur papier…
Les Religions Sauvages est une auto-production totale. Le tournage a duré longtemps, peut être 2 ans, avec 1 semaine de prise de vue par mois, le reste du temps étant consacré a la production de livres qui rapportent l’argent de la guerre des nerfs… Merci a tous nos amateurs de papier, sans eux, pas de film…


A propos de Damien

vivant à Grrrr noble, il est le seul vrai authentique journaliste de la bande. Au courant de tout avant tout le monde, notamment en ce qui concerne les modes musicales électro-low tech d’Afrique subsaharienne, nous lui sommes éternellement redevables de nous avoir fait découvrir Die Antwoord. Damien est aussi l’inventeur du lolcat.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Le Dernier Cri