Rues de Pékin


shapeimage_2

C’est un projet atypique, audacieux, et au final assez réussi qu’a mis en place le réalisateur Pablo Tréhin-Marçot avec sa série documentaire Rues de Pékin. Parti en repérages dans la capitale chinoise en novembre 2007 pour les besoins d’un autre documentaire (Pékin/ Deconstruction), il sillonne les rues de la ville  un mois durant, à raison d’une dizaine d’heures (et de kilomètres) par jour, et filme les scènes du quotidien dans les quartiers populaires de la capitale. De retour en France, il monte une douzaine d’épisodes thématiques d’une dizaine de minutes, qu’il diffuse ensuite sur Dailymotion. Dénués de tout commentaire, ces différents chapitres composent autant de regards « brut de décoffrage » sur une ville, qui, en dépit de sa modernisation exponentielle, à su garder vivace ses traditions.

Plus proche de l’ethnologie que du carnet de voyage ou du documentaire touristique, Rues de Pékin offre une vision inédite d’une mégapole dont on ne retient habituellement que les éternels mêmes clichés. Une expérience unique en son genre, dont la radicalité des partis-pris ne convaincra sans doute pas tout le monde, mais qui n’en renouvelle pas moins en beauté le paysage du documentaire. On vous laisse vous faire votre avis avec la bande-annonce ci-dessous…

Sorti il y a quelques mois en coproduction avec Le Laboratoire du Cinéma, le DVD Rues de Pékin regroupe les 12 épisodes de la série ainsi que 6 séquences supplémentaires. Plus d’infos sur www.ruesdepekin.fr


A propos de Damien

vivant à Grrrr noble, il est le seul vrai authentique journaliste de la bande. Au courant de tout avant tout le monde, notamment en ce qui concerne les modes musicales électro-low tech d’Afrique subsaharienne, nous lui sommes éternellement redevables de nous avoir fait découvrir Die Antwoord. Damien est aussi l’inventeur du lolcat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *