United Red Army, de Koji Wakamatsu 2


ura1

UNITED RED ARMY de Koji Wakamatsu, film coup de poing sur la radicalisation des mouvements étudiants à la fin des années 60 au Japon, sera disponible en DVD dans une édition 2 DVD collector le 17 novembre chez Blaqout.

L’enfant terrible du cinéma japonais, Koji Wakamatsu (proche collaborateur de Nagisa Oshima), revient sur « l’incident d’Asama Sanso »,  prise d’otage notoire au Japon en 1972 -elle fut retransmise en direct par les télévisions japonaises plus de 10 heures durant- lors de laquelle  une aubergiste fut retenue par cinq étudiants de l’Armée Rouge Unifiée (faction d’extrême-gauche prônant la lutte armée et liée  à l’Armée Rouge Japonaise (ARJ) -futur organe du terrorisme international durant les années 70 et 80). Pourtant, les premières victimes  des étudiants furent les étudiants eux-mêmes : avant le combat qui les opposa aux forces de police, quatorze jeunes gens étaient tombés,  victimes du fanatisme de leurs leaders. Ce film choc en trois actes, qu’accompagne une musique psychédélique électrisante signée Jim O’Rourke (Sonic Youth), illustre la radicalisation des universités au Japon dans les années 1960, tandis que dans le monde des événements marquants se succédaient : assassinat de Martin Luther King aux Etats-Unis, massacre des étudiants par l’armée au Mexique, invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie, Mai 68 en France…

 

le film sur un DVD et des bonus sur le second DVD :
– un making of de 66 mn
– un entretien avec Koji Wakamatsu
– « De la contestation à la lutte armée » : un entretien avec Michaël Prazan (journaliste, spécialiste de l’Armée Rouge Japonaise) et Isabelle Sommier
(sociologue, directrice du Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne et spécialiste des mouvements révolutionnaires)
– la bande-annonce française
– la bande-annonce japonaise
+ un livret de 44 pages

 


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “United Red Army, de Koji Wakamatsu

  • Ek

    Incroyable fresque en 3 parties, la 1ère est un quasi-documentaire qui situe l’histoire des mouvements radicaux d’extreme-gauche au Japon dans les années 60, la 2ème est un récit très tendu de la fanatisation de la cellule maoïste qui devient complètement parano et engendre une Terreur particulièrement vicieuse qui décime le groupe, et la 3ème partie est le récit de la prise d’otages par une partie des rescapés et l’inévitable affrontement avec la police.

    Le film m’a profondément marqué et j’y ai repensé souvent dans les jours et les semaines qui ont suivi le visionnage. Surtout pour la 2ème partie, terrifiante, et qui devrait être montrée largement pour servir de vaccin contre le fanatisme, l’avant-gardisme et l’autoritarisme !