La nuit Dario Argento à Lyon


Pour sa reprise de saison, l’Épouvantable Vendredi consacre sa nuit au cinéaste italien Dario Argento. Au programme de cette réjouissante soirée, retrouvez trois grands films du maitre toujours sur très grand écran. Sans oublier les animations joyeuses entre les séances : extraits des autres films de Dario Argento, interviews et documents rares, clips vidéo, musique des Goblins sous le Hangar du Premier-Film, bandes annonces de films, décors de l’association qui poutre AOA Production, bières et hémoglobine.

suspiria20h : Suspiria
avec Jessica Harper, Stefania Casini, Flavio Bucci, Alida Valli. Scénario de Dario Argento et Daria Nicolodi.
Suspiria – Italie – 1977 – 1h35 – Couleur – VOST – Numérique Haute-Définition
Susy Banner arrive à Fribourg en Allemagne pour intégrer l’académie de danse. A son arrivée, par une nuit d’orage biblique, tout semble étrange : on refuse de la laisser entrer dans l’école, elle croise une jeune fille terrorisée qui hurle des paroles inaudibles, la façade de la Tanz Akademie paraît décorée avec du sang…
Il ne faut pas plus que la fin du générique pour plonger le spectateur dans une atmosphère mystique et stridente, une imagerie baroque composée d’un déluge de sons, de musiques, de couleurs virées rouges et vertes. Rarement le visuel et le sonore n’auront été combinés de manière si éblouissantes. La violence qui en découle naît de cette hypertension, à l’image de la jeune fille traquée qui se noie dans un amas de fils de fer barbelé. Suspiria est aujourd’hui l’œuvre d’Argento considérée comme la plus aboutie et présentée en version restaurée numérique haute définition.

22h : Ténèbres
avec Dario Nicolodi, Anthony Franciosa, John Saxon, Giuliano Gemma. Scénario de Dario Argento et George Kemp.
Tenebrae – Italie – 1977 – 1h35 – Couleur – VF
Peter Neal arrive à Rome pour faire la promotion de son nouveau livre dont le titre est « Ténèbres ». Mais très vite, une série de meurtres se commet dont les victimes sont toutes retrouvées avec une page du roman dans la bouche. La police piétine et le romancier décide de partir mener l’enquête avec sa secrétaire…
Assassin habillé en noir, meurtres ultra violents à l’arme blanche, enquête basée sur le whodunit… Ténèbres marque le retour de Dario Argento au giallo pur et dur, où le fantastique est provisoirement abandonné pour un récit profondément encré dans la vie réelle. Le film, un peu oublié aujourd’hui, reste à redécouvrir et comporte quelques moments de mise en scène d’une efficacité redoutable comme le rêve sur la plage avec la musique des Goblins, le meurtre de Maria filmé par une caméra qui « enjambe » la maison ou le dénouement final.

00h30 : Phenomena
avec Jennifer Connely, Donald Pleasence, Daria Nicolodi, Dalila Di Lazaro. Scénario de Dario Argento et Franco Ferrini.
Phenomena – Italie – 1983 – 1h41 – Couleur – VF
Jennifer, fille d’un grand acteur américain, entame son année dans une grande école privée suisse. Jennifer est somnambule et semble entretenir des rapports de communication avec les insectes. Avec l’aide d’un entomologiste, elle va tenter d’aider la police qui enquête sur des meurtres où les insectes semblent avoir leur place.
Film préféré de bien des amateurs du réalisateur, Phenomena possède outre sa violence et une fin de 15mn proche de l’insoutenable, une grâce particulière, presque tranquille, due essentiellement au visage de Jennifer Connely (agée de 14 ans pour le film). Mais aussi grâce à la présence rassurante d’un Donald Pleasence exceptionnel et à l’ambiance nocturne et ventée, distillée par Argento, dont Lynch s’inspirera quelques années plus tard pour son Twin Peaks.

Séances présentées par Fabrice Calzettoni
En partenariat avec AOA Production.

Pack 3 films : 12€ (tarif unique)
Le film : Tarif plein : 6,80€ / Tarif réduit : 5,80€/ Abonné Institut Lumière : 4,30€
Places en préventes sur le site de l’institut Lumière.
http://www.institut-lumiere.org


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *