Nuit du cinéma fantastique espagnol

hierro-2009-18729-328605129

samedi 20 mars, a partir de 22h30
Cinéma le Katorza
3, rue Corneille (près de la place Graslin)
44000 Nantes

2 avant-premières :

HIERRO

NODO

une première en France :

INGRID

Un court-métrage gore :

ZOMBIES & CIGARETTES

et une merde :

DANS LES GRIFFES DU LOUP-GAROU

Plus d’infos ici

4 commentaires sur “Nuit du cinéma fantastique espagnol”
  1. attiré par une manifestation sur la nuit du fantastique espagnol, je découvre la liste des titres et à mon grand étonnement, la liste s’enrichit d’un commentaire de haute volée: « ET UNE MERDE: DANS LES GRIFFES DU LOUP GAROU » Sur un site censé mettre en avant tous les genres et les époques, lire ce commentaire, de plus totalement déplacé dans un programme, rédigé certainement par quelqu’un qui ne l’a pas vu (car même si ce n’est pas un chef d’oeuvre, c’est loin d’être une merde) ne donne pas envie de découvrir le reste du site. Bref, trop sérieux, ici, s’abstenir

  2. ouhlala. Trop sérieux ici ? nooon.
    Alors il s’agit en fait d’un copié-collé du communiqué de l’absurde séance. Et connaissant le bonhomme, c’est à prendre au second degré. Mais ça veut dire que ça doit être quand bien bis voire Z. Je ne l’ai pas vu non plus cela dit.

  3. en effet, je dis et je pense que « dans les griffes du loup-garou » est une merde, mais s’en est une belle !!!
    Le combat ridicule antre le yéti et le loup-garou est a hurler de rire, le jeux des acteurs déplorable et tout est là pour que de nos jours nous puissions en rire.
    Bien que ce film n’est pas du tout été pensé un seul instant dans cet esprit, au moins il offre l’occasion de nous faire passer un délicieux moment a défaut de nous faire peur.
    Comme quoi le cinéma ne gagne pas toujours (même rarement) au fil des années passées. Et chacun sait que les films a effets-spéciaux sont très souvent datés et que le poids des années ne pardonne guère. Alors oui « dans les griffes du loup-garou » est une merde, mais ce film a au moins le mérite de nous divertir (malgré lui certe) mais tout de même…respect !!! L’absurde séance

  4. …dit comme çà, c’est déjà mieux. Les amateurs de cinema bis, dont je suis, se régalent d’autant que les effets sont justement « datés »… il y a une grande part de nostalgie (d’une époque, d’une manière de faire les films, la manière de les voir – les salles de quartier, etc) qui intervient dans le regard porté sur ce cinéma. Et quelques « effets », parfois très spéciaux, même ratés ajoutent au plaisir et en font même leur charme. Chacun de ces films contiennent un peu de tout çà, (celui-ci, je l’ai vu il y a fort longtemps, mais j’en avais gardé un souvenir « positif »)… tu le dis toi-même, il a le « mérite de nous divertir ». Que demande le peuple? Donc, non, ce film n’est pas une « merde » 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *