Programme absurde séance Paris


Comme d’habitude, ça se passe au nouveau latina

SAMEDI 8 MAI À MINUIT
YATTERMAN (AVANT-PREMIÈRE). De Takashi Miike ; avec Sho Sakurai, Saki Fukuda et Kyoko Fukada. (Japon, 2009, 1h59, numérique, VOST)

SAMEDI 15 MAI À MINUIT
DEVIL STORY : IL ÉTAIT UNE FOIS LE DIABLE. De Bernard Launois ; avec Véronique Renaud, Marcel Potier et Pascal Simon. (France, 1985, 1h30, 35mm)

SAMEDI 22 MAI À MINUIT
À MORT L’ARBITRE ! De Jean-Pierre Mocky; avec Michel Serrault, Eddy Mitchell et Carole Laure.(France, 1983, 1h22, 35mm)

SAMEDI 29 MAI À MINUIT
THE CRAZIES (AVANT-PREMIÈRE). De Breck Eisner ; avec Timothy Olyphant, Radha Mitchell et Danielle Panabaker. (USA, 2010, 1h41, 35mm, VOST)

SAMEDI 5 JUIN À MINUIT
ELECTRA GLIDE IN BLUE (EN AVANT-PREMIÈRE DE RÉÉDITION, COPIE NEUVE). De James William Guercio ; avec Robert Blake et Billy Green Bush. (USA, 1973, 1h54, 35mm, VOST)

SAMEDI 12 JUIN À MINUIT
SOIRÉE KINO KABARET. SPÉCIALE CINÉMA DE GENRE
“Vous aimez le cinéma de genre ? Venez en faire ! Que vous soyez réalisateur, caméraman, monteur, acteur…”
En collaboration avec l’association Kino Paname, l’Absurde Séance se transforme en laboratoire créatif et donne le pouvoir aux cinéastes de genre en herbe. Aucune déviance cinématographique ne sera laissée en route : ninjas, femmes en prison, zombies et autres cannibales seront au rendez-vous. Pour participer, tout le monde peut s’inscrire sur le site kinopaname.blogspot.com. La nuit va être longue…

SAMEDI 19 JUIN À MINUIT
RE-ANIMATOR 2 : LA FIANCÉE DE RE-ANIMATOR. De Brian Yuzna ;
avec Jeffrey Combs et Bruce Abbott. (USA, 1990, 1h36, 35mm, VOST)
“Jusqu’à ce que la mort nous sépare…” Brian Yuzna, globe-trotter et grand artisan du ciné bis mondial, rejoint la fine équipe de Re-Animator dans une resucée délirante et gore de La Fiancée de Frankenstein. Jeffrey Combs, lui, reprend son rôle de neurochirurgien taré, obnubilé par la régénération cérébrale.
Et attention:à l’occasion de la ré-ouverture de la boutique Movies 2000, le film sera présenté par le Boss, Jean-Pierre Putters himself, fondateur du mythique Mad Movies. Dans cette folie ambiante, notons que le film est adapté d’un roman de Lovecraft. Un peu de sérieux quand même ! (tout est relatif)…

SAMEDI 26 JUIN À MINUIT
D/s (PREMIÈRE DANS LES SALLES FRANÇAISES)
De Jacques Richard et Maîtresse Leïa ; (France, 2009, 1h24, numérique)
“Une plongée en apnée dans les fantasmes interdits du SM.”
Dans le cadre du premier Sexy Film Festival de Paris, l’Absurde Séance enfile sa plus belle combinaison de latex et s’enfonce dans les méandres du SM et du fetish avec le documentaire D/s qui nous embarque avec Maîtresse Amazone dans une soirée privée en Belgique. Préparez-vous à recevoir quelques coups de fouet Absurdiens, car Maîtresse Leïa sera là pour présenter le film, accompagnée de son co-réalisateur Jacques Richard, ancien assistant d’Henri Langlois et costumier du sulfureux (l’affiche d’Ave Maria, c’était lui). Ami, entends-tu le cuir qui crisse ? D’autant plus qu’une soirée très “privée” se déroulera après la séance dans un lieu tenu secret…

SAMEDI 3 JUILLET À MINUIT
MACHINE GIRL. De Noboru Iguchi ; avec Minase Yashiro, Asami, Kentaro Shimazu et Honoka (Japon/USA, 2008, 1h36, numérique, VOST).

SAMEDI 10 JUILLET À MINUIT
SANS DESSEIN. (PREMIÈRE DANS LES SALLES FRANÇAISES). De Caroline Labrèche et Steeve Léonard ; avec Steeve Léonard, Caroline Labrèche, Julie Tétreault et Vincent Desmarchais (Québec, 2009, 1h40, numérique, VQ)


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *