Mirages de Talal Selhami 1


La vague de « films de genre » en France est en passe de venir mourir doucement sur le rivage (avec La Horde qui sort en dvd et blu-ray en juillet). Peut-être faut-il se tourner vers l’étranger, autorisant un système de production plus souple qu’en France et surtout moins coincé du cul dès qu’on parle d’horreur ou de fantastique. C’est le cas de Mirages, film métissé entre Maroc et France. Pour l’instant, il en est encore à la post-production et il sera terminé en juillet.

Synopsis :

Cinq personnes aux profils très différents se retrouvent en compétition pour décrocher un emploi prestigieux à la Matsuika, une multinationale s’installant au Maroc.

Après un entretien avec le pdg, les candidats se voient proposés une ultime épreuve pour déterminer le gagnant dans un lieu tenu secret. Ils acceptent et embarquent à bord d’un minibus dépourvu de vitres.

Après des heures de route, le véhicule a un accident et les candidats se retrouvent prisonniers de la carcasse de métal. Ils réussissent à en sortir en unissant leurs forces mais découvrent qu’ils sont en plein milieu du désert et que le chauffeur a disparu.

Ne sachant si l’accident est réel ou si l’épreuve commence, les candidats vont errer dans le désert à la recherche d’indices et seront confrontés à des mirages les renvoyant à leurs peurs les plus profondes…


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Mirages de Talal Selhami

  • Phil Clerc

    Très prometteur… Impatient de voir ce film. A quand la sortie sur nos écrans. Visiblement un réalisateur d’Avenir.