Romero sur FilmoTV

ENTRETIEN avec George A.Romero, mené par Erwan Chaffiot.

Réalisé à l’occasion de ses venues lors de la Rétrospective qui lui consacra la Cinémathèque française en 2001 & lors de la sortie de LAND OF THE DEAD en 2005.

Seront également disponibles (été 2010) sur FILMO TV :

Season of the witch; La nuit des morts vivants; La nuit des fous vivants

Martin; Land of the dead & Diary of the dead

Consacré dieu vivant d’un certain type de revenants par toute une génération de cinéphiles dès son premier long-métrage, LA NUIT DES MORTS VIVANTS, en 1968, George A.Romero, as de la conjugaison fantastique et horrifique, qui n’empêche pas quelques fulgurances poétiques, parfois même mélancoliques, ne cessera dès lors de creuser les mêmes sujets obsédants : la part sombre et paranoïaque de l’Amérique et un vieux rêve qui marche encore… le changement, inéluctable, la révolution, incarné par ses mutants d’outre-tombe. D’emblée, les français sont sensibles au sous-texte de ce film miroir d’une époque qui reflétait tous les possibles, à commencer par celui d’un monde meilleur, contrairement aux compatriotes de Romero initialement. C’est le début d’une trilogie poursuivie avec un film-borne, ZOMBIE (1978, co-écrit avec Dario Argento, qui fut précédé d’une angoissante esquisse, LA NUIT DES FOUS VIVANTS/THE CRAZIES dont le remake, produit par Romero, vient de sortir en salles), clôturée en 1985 avec LE JOUR DES MORTS VIVANTS.

En 2004, Romero réanime ses créatures avec LAND OF THE DEAD, le territoire des morts, – où, dans un futur proche réaliste, il enterre définitivement la croyance de la protection par les eaux – avec Dennis Hopper et Asia Argento (il revient alors sur le 11 septembre qui laissa les gens « abasourdis »… clamant le retour de «John Wayne »…). Vingt ans après, le personnage de Big Daddy reprend celui de Bub (le zombie du Jour des morts vivants presque doué de parole, capable d’imitation), cherchant à initier cette fois ses semblables. « Je préfère développer mes zombies de manière sociologique, mais on ne les verra jamais courir »…

Surgit DIARY OF THE DEAD, chronique des morts-vivants en 2007, auquel « fait suite » SURVIVAL OF THE DEAD (Gérardmer 2010) qui n’a pas encore eu les honneurs d’une sortie française.

0 commentaires sur “Romero sur FilmoTV”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *