Sueurs Froides n°36 est disponible


C’est en octobre dernier que Sueurs Froides a fêté son 15ème anniversaire. Pour cette occasion, l’équipe souhaitait marquer le coup en sortant un numéro spécial. De fil en aiguille, le projet est devenu de plus en plus ambitieux et, pour le mener à bien, nous avons eu besoin de beaucoup plus de temps que celui que nous avions estimé au départ.
Le résultat : plusieurs dossiers pour tenter d’ouvrir l’horizon des cinéphiles sur divers sujets ayant comptés lors des années abordées tout au long de ce numéro spécial.

En dix chapitres et sur plus de la moitié des 140 pages de ce numéro abondamment illustré, Eric Peretti revient sur 15 années de cinéma de genre : remakes, cinéma asiatique, et en revenant sur les auteurs/réalisateurs importants, les films extrêmes, les femmes réalisatrices, le cinéma de genre en France, de l’érotisme à l’intrusion du hard dans le cinéma traditionnel, et le X, bien sûr !

Dans les pages suivantes, nous avons laissé les rédacteurs de Sueurs Froides traiter un film, une série ou un genre qui leur était cher : Le Syndrome de Stendhal, Bubba Ho-Tep, un duel comparatif entre deux films barbares que sont Le 13ème Guerrier et Pathfinder, The Fall, Bronson, Martyrs, The X-Files, Buffy la Tueuse de Vampires, le phénomène des geeks, la production cinématographique des pays nordiques et les films indépendants gore.

Sueurs Froides 36 est disponible en pdf, gratuitement téléchargeable.

Une version papier sera également disponible mais UNIQUEMENT sous
souscription jusqu’au 27 juin, au format A4, en noir et blanc (couverture couleur), dos carré collé et au prix de 20 €. Commander cette version collector.


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *