Riccardo Freda à la cinémathèque


Il est encore temps :la Cinémathèque française organise du 30 juin au 1er aout 2010, une grande rétrospective consacrée à Riccardo Freda.

Cette programmation permettra de voir ou revoir l’intégralité des films du cinéaste italien.

« Dans l’après-guerre du cinéma italien, Riccardo Freda incarne l’alternative au néo-réalisme. Son oeuvre s’empare des mythologies antiques et des chefs-d’oeuvre de la littérature et de la peinture pour les mettre au service d’un cinéma feuilletonesque et populaire. Il a tourné des films de cape et d’épée, des épopées historiques, des péplums, des mélodrames, des longs métrages d’épouvante. Sa mise en scène toujours précise et logique parvient souvent à transcender et à transformer de triviales péripéties en tragédies d’une grande noblesse. »

Plus d’infos ici

Et la présentation de Jean-François Rauger :


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *