Les nuits rouges du bourreau de jade (red nights) 2


Julien Carbon et Laurent Courtiaud se sont expatriés depuis quelques années maintenant à Hong-Kong. Ils ont eu la chance de travailler avec Johnnie To en écrivant le scénario de Running out of time. Depuis, plus grand chose excepté une participation au Black Mask 2 de Tsui Hark.

Mais aujourd’hui nos compères reviennent, toujours scénaristes, mais également réalisateurs de ce film mystérieux au titre à rallonge, et qualifié de « thriller fétichiste et pulp » !

La première mondiale aura lieu au festival international du film de Toronto en septembre.

En attendant, on pourra apprécier le teaser qui tease :


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Les nuits rouges du bourreau de jade (red nights)

  • Léo

    On m’a laissé miroiter un tunnel dialogué de dix minutes sur la recette du Martini parfait… C’est pas dans La Horde qu’on verrait ça, tiens.