Nos années 80 4


Eric Noël, notre Nick Fury à nous, a rassemblé une tripotée d’Avengers, au sein de l’organisation Cinétrange (ex-Shield) afin de livrer un objet surpuissant en gestation depuis de longues années. Un portail vers Asgaard ? Non, un hors-série dédié aux années 80 enfin disponible chez Sin’Art. Et ce n’est que le volume 1.

Le communiqué officiel :

« Après un hors série consacré à 100 ans de Cinéma Francophone, Cinétrange revient ! Un collectif de dix rédacteurs vous propose son regard sur le cinéma de genre des années 80. L’ouvrage se compose de dossiers de fond et de chroniques « coups de coeur ». La carrière de grands noms de l’époque est passée en revue : Steven Spielberg, Joe Dante, John Landis, William Lustig, Lucio Fulci. On y trouve aussi des dossiers thématiques : macho women of the eighties, le cinéma bis italien, musiques synthétiques des années 80. Découvrez la chronique des coups de coeur de la rédaction : L’Enfer des armes, La Glace et le Feu, le Choc des Titans. Abondamment illustré, ce premier volume sera suivi d’un deuxième qui sortira en novembre 2012. »

Ca se commande ici

ou en boutique :  disponible chez Ciel Rouge, (Dijon), Movies 2000 (Paris), Kiosque de la liberté (Toulon)

Entretien avec Éric Noël, rédacteur en chef

Pourquoi les années 80 et pas les années 70 ou 90 ?
Si cela ne tenait qu’à moi, nous commencerions dès à présent l’écriture de vingt volumes sur les années 70 ! C’est en partie le fruit du hasard mais c’est venu naturellement avec les nombreux remakes ou autres « revivals » en vogue. Avec plusieurs amis cinéphiles, nous nous lancions dans des discussions enflammées sur nos films préférés de cette période. Quand on pense qu’en moins de deux ans se bousculaient des titres comme The Thing, Dark Crystal ou Ténèbres, cela laisse songeur. Et en définitive, Nos années 80 est également un hommage à la presse qui m’a poussé à être chroniqueur. Un hommage aux numéros des magazines Starfix, L’Écran Fantastique et Mad Movies de cette décennie.

Comment s’est faite la sélection ?
Par le coup de cœur, sans aucune hiérarchie. C’est ainsi que Les Maîtres de l’Univers peut côtoyer Brazil sans que l’on en rougisse. Les séries B sont parfois aussi chères au cœur des cinéphiles que les classiques, et heureusement d’ailleurs. Il s’agit juste de notre témoignage, sans prétention mais sincère. Pour la procédure, les rédacteurs, certains débutant ainsi sur le support papier, annonçaient les titres et s’ils étaient sûrs d’eux, ils avaient le feu vert. Aucune obligation stricte sinon celle d’écrire avec passion et vocabulaire.

Hé, Le Choc des Titans, c’est 1979 !
Le Choc des Titans est sorti durant l’été 1981 en France. Nous avons pris en compte uniquement les dates de sorties françaises au cinéma et en vidéo pour simplifier le tout. Ainsi, Max Max sera traité dans le volume 2, même s’il date de 1979. Nous avons centré sur notre point de vue de cinéphiles hexagonaux. D’où  le « Nos » années 80.

Quelle somme de travail pour élaborer un tel ouvrage ?
Impossible d’être exact. Au début, je recensais les heures mais j’ai vite arrêté. L’idée du projet est apparue par hasard il y a de cela trois ans et demi en interne à Cinétrange. Depuis, il y a eu des journées de travail intensives, des semaines sans avancées notables… Et des semaines sans avancer ! S’il faut condenser en travail à temps plein, je dirais aisément plusieurs mois pour les deux volumes. C’est effectivement long, présenté de cette manière, mais nous avons essuyé bien des plâtres. Maintenant, l’entreprise serait dix fois plus rapide et fluide avec notre expérience acquise. Enfin, c’est en forgeant… Etc. Etc.

Un petit mot sur les participants… Qui doit-on remercier ?
Toute l’équipe des rédacteurs, bien sûr, parce que ce n’est guère évident de taquiner la plume quand on a une vie à côté. Bien évidemment, Nunzio, le maquettiste, qui a dû subir un rédacteur en chef peu supportable de façon régulière. Je remercierais l’ensemble du forum Mad Movies puisque la majorité des participants qui ont répondu à l’appel en sont issus. Je remercie tout particulièrement notre correctrice, Claire, qui s’est investie dans sa tâche, ainsi que tous les autres correcteurs.

Et alors, au final, comme disent les anciens, est-ce que c’était vraiment mieux avant ?
J’aurais tendance à penser que oui, étant donné que la période 1980-1988 s’avère phénoménale vu le nombre et la qualité des films qui sont devenus, même si le terme est galvaudé à faire fuir, ultra-cultes de nos jours. Sauf que cela ne m’empêche pas d’être impatient de voir si Ridley Scott va renouer avec succès avec la science-fiction grâce à son petit dernier et d’attendre de pied ferme le prochain Del Toro. Aimer le passé est louable mais il ne faut pas rester braqué dessus, non plus.


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Nos années 80

  • Nunzio

    Ah ben oui, faut préciser que la couv’ a été faite à l’époque où le fanzine devait sortir en un seul volume d’environ 250 pages. Chuck sera abordé dans le volume 2. Et histoire d’être vraiment précis, voilà le sommaire du volume 1 :

    Edito . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p1
    [Dossier] Spielberg & Lucas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p2
    [Dossier] Joe Dante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p14
    [Dossier carrière] John Landis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p22
    Moonwalker. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p30
    [Dossier] Terry Gilliam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p34
    [Dossier] Macho Women of the eighties . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p42
    L’ange de la vengeance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p52
    [Dossier carrière] William Lustig . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p54
    LE SIXIèME SENS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p60
    Police Fédérale Los Angeles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p64
    L’enfer des armes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p66
    [Dossier] Lucio Fulci . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p70
    [Dossier] Le cinéma Bis italien des années 80 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p78
    Les Prédateurs du futur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p98
    Tygra, la Glace et le feu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p100
    Le Choc des Titans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p104
    Les Maitres de l’Univers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p106
    [Dossier] Musiques Synthétiques des années 80 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p110
    [vidéotheque] Et pour quelques VHS de plus…. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p114

  • Chris

    Quel bonheur de replonger dans ces (ses) années là !
    Du trés bon choix pour les articles , tous les genres sont présents,un trés bon fanzine en attendant le volume 2.