100 000 dollars


(english version below)

En 1964 sort 100 000 dollars au soleil, réalisé par Henri Verneuil. Les dialogues truculents sont signés Michel Audiard. Sorte de western routier sur les pistes du Sahara, le film fait la part belle à son trio d’acteurs : Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura et Bernard Blier.

L’intrigue se situe au Maroc et avant de se lancer dans une course poursuite épique, nos compères font la tournée des bars. Mais que boivent-ils ? La première boisson est peut-être une anisette puisqu’ils versent du liquide dans une sorte de carafe.

L’autre boisson est plus étrange car il faut jeter un verre dans un bock.

Alors, qui sait ce que ces monstres du cinéma français consomment ?

 

= English version =

Directed by Henri Verneuil, Greed in the sun is released in France in 1964. The funny dialogues ares written by famous screenwriter Michel Audiard. The movie is a kind of western, and the story takes place in the Sahara desert. The movie is a vehicule for three famous French actors : Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura and Bernard Blier.

The plot is set in Morocco and before the epic truck chase begins, our friends visit several bars. But what are they drinking ? The first drink may be an anisette (aniseed flavoured alcohol) since we can see them pour alcohol in a jug supposely filled with water.

The second drink is weird because they let fall a filled glass in another larger glass. Do you know what those guys are drinking ?

 


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *