The act of killing

En 1965, l’armée indonésienne organise une chasse aux sorcières. Le massacre dure une année pendant laquelle environ 500 000 personnes sont tuées, car suspectées d’appartenir au parti communiste. Contrairement à d’autres génocides, les criminels de guerre indonésiens n’ont pas eu de comptes à rendre car ils ont gagné.  Les anciens tortionnaires ont proposé au réalisateur Joshua Oppenheimer, de rejouer leur rôle pour son documentaire.

0 commentaires sur “The act of killing”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *