Festival « à nous de voir » 2014


Cette année, la 28ème édition du Festival À NOUS DE VOIR, espace de rencontre entre cinéma & sciences se propose de nous surprendre, de nous étonner. Sur- prendre à chaque séance dans les ma- nières de tisser projection et débat pour faire surgir de nouveaux questionnements concernant les rapports sciences-société.

Du 20 au 30 novembre 2014

MÉTRO B GARE D’OULLINSOULLINS

Site officiel : www.anousdevoir.com

Quelques-uns des nombreux événements :

Soirée d’ouverture

La petite leçon de cinéma : le documentaire, Les ondes de Robert

Concours du film de science

Au-delà de l’Ararat, le ventre notre deuxième cerveau, Ion, La traversée, Conversation animée avec Noam Chomsky, Edmond un portrait de Baudoin

Vendredi 21 novembre

INDIE GAME : THE MOVIE  DE LISANNE PAJOT ET JAMES SWIRSKY 2011 / CANADA / 103’ AUTOPRODUCTION

Le XXIème siècle a créé de nouveaux artistes : les concepteurs de jeux indépendants. Refusant d’être identifiés aux grands studios, ces
innovateurs imaginent et programment leurs propres jeux, en espérant que leurs créations personnelles rencontreront, elles aussi, le succès. Quatre développeurs, trois jeux et un seul but : s’exprimer via le jeu vidéo.
EN PRÉSENCE DE : Olivier Glassey, sociologue, spécialiste des communautés virtuelles à l’UNIL

Samedi 22 novembre, nuit de la SF

Star Trek 5, Enemy Mine, Hidden, Futur immédiat Los Angeles 1991

ANDV2014VisuelVerticalWeb72dpi


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *