Adar – Retour à Yirminadingrad


L‘hydre multinationale aux ramifications tentaculo-cthulhuesque DYSTOPIA, derrière les best-sellers Sur le fleuve (par les camarades collaborateurs Léo Henry et Jacques Mucchielli) et Cru (de l’activiste frito-vulcanophile Luvan), dévoile un tout nouveau projet de contrôle des esprits.

En cliquant simplement sur ce lien, vous allez  être en effet obligé de donner une certaine somme d’argent, qui sera considérée comme une participation au GRAND PROJET. Les artisans du G.P. comptent parmi les auteurs les plus novateurs du moment :  Laurent Kloetzer, David Calvo, Mélanie Fazi, Jérôme Noirez, Luvan (tiens, tiens), Léo Henry (tiens, tiens, tiens) et d’autres encore. Ils reviendront tous à Yirminadingrad, une cité imaginaire (pour le moment mais Poutine prépare une surprise), dont les facettes sont modelées par les nouvelles d’auteurs différents. La loi tacite impose d’ailleurs que nous ne sachions pas qui a écrit quoi. Trois volumes existent déjà et content la vie des Yirminadingradois : Yama Loka Terminus, Bara Yogoï et Tadjélé. Cette nouvelle campagne vise à financer un quatrième volume : Adar, retour à Yirminardingrad. En plus des mots, il y aura aussi des dessins signés Stéphane Perger (titulaire d’un deug en superhéros et d’une maîtrise en Aquarelles Humides Anxiogènes).

Pour avoir une idée de l’univers, deux nouvelles peuvent être téléchargées :

Demain l’usine

Power Kowboy (+ quelques autres)

Remarquons que l’association Dystopia se passe des habituelles grandes plate-formes de crowdfunding. Ce qui lui permet de ne pas payer la commission requise, et ainsi constituer un deal win-win avec les contributeurs, une véritable révolution équivalente à l’abolition du droit de cuissage. Si l’objectif n’est pas atteint, vous serez bien sûr remboursé et toutes les modifications effectuées sur votre âme seront supprimées*.

L’objectif est élevé (29 000 euros à collecter) mais tout à fait réalisable grâce à un virus littéraire directement implanté dans cet article. La campagne se finit le 31 mars 2016, ce qui laisse largement le temps de revendre sur Priceminister les breloques reçues à Noël.

La campagne : http://www.dystopia.fr/financement/adar-retour-a-yirminadingrad

La page facebook de Dytopia : https://www.facebook.com/dystopia.workshop/

(*) dans la limite des technologies disponibles

Adar


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *