Censures : les journées cinématographiques dionysiennes

Du 3 au 9 février 2016, les 16es Journées cinématographiques dionysiennes traversent un siècle d’évolutions des mentalités à travers les films censurés, autocensurés, interdits. Une semaine de réflexion et d’échanges autours de 80 films, classiques, inédits, avant-premières et de nombreuses rencontres en présence de cinéastes, de critiques ou de membres de la société civile. Ca se passe au cinéma l’écran de Saint Denis.

L’énorme programme :

Focus sur le cinéma iranien (ceci n’est pas un film, les chats persans, red rose, la maison paternelle, etc.)

Focus sur le cinéma d’Europe de l’est : rencontre avec Otar Iosseliani, réalisateur géorgien. Rencontre avec Eugénie Zvonkine, enseignante en histoire et en esthétique du cinéma à Paris 8.

Hommage à René Vauthier.

Séance patrimoine : la grande lutte des mineurs, nuit et brouillard, Afrique 50, les statues meurent aussi.

Et aussi séances anti-colonialiste/anti-raciste, Le pen et la torture en Algérie, écolo.

La nuit des films X censurés, présentée par Christophe Bier : anthologie des scènes interdites, l’essayeuse, maléfices porno, new york city inferno

Masterclass Yves Boisset

Et puis plein d’autres choses : Jodorowsky viendra présenter Jodorowsky’s Dune en avant-première, projection de Spetters de Paul Verhoeven, Tueurs nés en version intégrale.

censures

0 commentaires sur “Censures : les journées cinématographiques dionysiennes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *