Jodorowsky’s Dune


En 1975, le producteur français Michel Seydoux propose à Alejandro Jodorowsky une adaptation au cinéma du roman phare de science-fiction Dune de Frank Herbert. Ce dernier, déjà réalisateur des films cultes El Topo et La montagne sacrée, accepte.
Il rassemble alors ses « guerriers » artistiques, dont Jean (Moebius) Giraud, Dan O’Bannon, Hans-Ruedi Giger, Chris Foss qui vont être de toutes les aventures cinématographiques de science-fiction de la fin du siècle (Star Wars, Alien, Blade Runner, Total Recall etc.).
Le casting réunit Mick Jagger, Orson Welles, Salvador Dali, David Carradine ou Amanda Lear, mais également son jeune fils Brontis Jodorowsky ; Pink Floyd et Magma acceptent de signer la musique du film.
L’équipe de production recherche 5 millions de dollars pour finaliser le budget et se heurte à la peur des studios hollywoodiens qui craignent le tempérament de Jodorowsky…
 
Le documentaire de Frank Pavich nous fait revivre l’épopée du « plus grand film qui n’ait jamais été tourné ».
Jodorowsky’s Dune est le récit d’un projet ambitieux au croisement de la bande-dessinée, la science fiction, le cinéma, la musique, la spiritualité. À travers le personnage d’Alejandro Jodorowsky, nous voyageons dans ces différents univers avec une ambition : celle de changer le monde à travers l’art. 
 
Le film repose sur l’animation du story-board imaginé par Jodorowsky et composé de 3000 dessins de Moebius. 
Jodorowskys Dune de Frank Pavich sortira en salles le 16 mars 2016. 
 
 

JODOROWSKYS-DUNE


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *