Le temps des potimarrons

Les dernières tomates sont peu à peu remplacées par les potirons. Le torrent des blockbusters s’est tari et  a laissé place à Xavier Dola (en salle ou sous la couette avec une camomille bio) et à Feu Tim Burton, dont on célèbre la momie chaque Halloween. CEPENDANT. Si vous préférez vous bidonner, Léo saura vous convaincre de découvrir l’art comique et burlesque d’Antonin Peretjatko, qui nous avait déjà bien plu avec La fille du 14 juillet et qui réitère le joyeux bordel avec La loi de la jungle, critique branquignole de la France capitalisto-technocrate. Et ya Vincent Macaigne à poil… Et Vimala Pons aussi. Allez, vendu.

L’étrange festoche est terminé mais Frank Henenlotter, réalisateur de série B bien trashy reste sur le devant de la scène. La « midnight collection » (le meilleur de la VHS en blu-ray, lol) propose rien de moins que Basket Case 1,2 et 3, et Frankenhooker. Manu revient sur le culte classique Frères de Sang.

Si vous êtes du côté de Rennes, il ne faut pas manque Court-Métrange du 19 au 23 octobre 2016 au cinéma TNB. De ce vivier de films bizarres (70 courts venus du monde entier), il ressort toujours de très beaux spécimens.

Time to dance.

tumblr_mvjgpcqwox1rf9zado1_400

0 commentaires sur “Le temps des potimarrons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *