Category:

Chroniques

Trip, court-métrage de Pascal Stervinou

Pfiou, ça doit faire huit ans que l’on n’a pas parlé du réalisateur Pascal Stervinou. Et pourtant, on l’aimait bien à l’époque comme en témoignent cet article et cet entretien : http://www.cinetrange.com/2009/07/pascal-stervinou/ De façon régulière, il travaille en tant que scénariste ou directeur d’écriture sur des séries d’animation pour enfants. SamSam, Trotro, Arthur et les …
Read more

The Black Gate, de Fabrice Martin et Guillaume Beylard

Méfions-nous des bruits de couloir, de la rumeur qui se propage, tel un cancer qui n’a pour fonction que de maudire un film avant que quiconque n’ait pu se faire son propre jugement. Surtout lorsqu’il s’agit d’une modeste production locale (autour de Montpellier) bricolée dans son coin au gré d’un tournage épique et compliqué. The …
Read more

Cinéma Brut 2016

Cinéma Brut est un festival dédié aux films auto-produits, moins soumis à la rançon du succès d’un large public. Habituellement l’événement a lieu à Mouans-Sartoux, mais cette année il prendra place au cinéma Etoiles Lilas à Paris. A partir du 2 décembre, auront lieu trois jours de festivités, avec même une soirée FEMDOM. Tu sais …
Read more

Maniac Cop, de William Lustig

Beaucoup de cinéphiles ont une vision parcellaire de la carrière de réalisateur de William Lustig, fondateur de la compagnie Blue Underground, spécialisée dans l’édition (exhumation ?) de pépites bis. Ils ont tendance à occulter ses débuts dans le hard vers la fin des 70’s (les excellents The Violation of Claudia et Hot Honey, signés du pseudo …
Read more

Suite Armoricaine, de Pascale Breton

Françoise, enseignante en histoire de l’art, revient dans sa région natale, pour travailler à l’université de Rennes. Elle va replonger dans son passé, via une intrigante photo de groupe en noir et blanc, qu’un de ses anciens amis lui fait parvenir. Cette photo, prise en 1981, va faire resurgir des fantômes  et rouvrir des blessures …
Read more

The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn

Jesse, belle jeune fille de 16 ans, tente sa chance pour devenir mannequin à Los Angeles. Elle y fait la connaissance de Ruby, une maquilleuse avec laquelle elle devient amie. Jesse doit alors se confronter à un univers hostile : les modèles concurrents, les couturiers mythomanes, les photographes autoritaires. The Neon Demon n’est pas une …
Read more

Feffs 2016 : la nuit excentrique

Depuis 2015, un partenariat a été mis en place avec la Cinémathèque Française pour la dernière soirée du FEFFS : la nuit excentrique. Celle-ci est délocalisée à Strasbourg et sa présentation est assurée par l’inévitable Jean-François Rauger (croisé lors de plusieurs séances nocturnes cette année au FEFFS et animateur de la master class d’Argento). Un copieux …
Read more

Feffs 2016 : Maestro Dario

La master class est devenu un rendez-vous privilégié pendant le FEFFS, avec à l’honneur cette année : Dario Argento. L’entretien est animé par Jean-François Rauger (directeur de la programmation de la Cinémathèque Française) qui excelle dans l’exercice. En quelques questions, il a su retracer une carrière prolifique faite de hauts et de bas. Dans un …
Read more

Poesia Sin Fin, d’Alejandro Jodorowsky

Jodorowsky poursuit son autobiographie romancée  et fantasmée après Danza de la realidad, sorti en 2013. Alors que ce dernier retraçait l’enfance de l’artiste entouré d’un père commerçant autoritaire et accroc à l’argent, et d’une mère effacée qui ne s’exprimait (dans le film bien sûr) qu’en chantant avec une voix d’opéra,   Poesia sin fin débute là …
Read more

Feffs 2016 : Shelley & They call me Jeeg

Durant la semaine du FEFFS, il était possible de voir un film danois et un film italien qui appartiennent au genre fantastique tous les deux. Shelley est un film très intriguant. Réalisé par Ali Abbassi, il propose une sorte de relecture du film Rosemary’s baby. Aucun lien n’existe vraiment avec la romancière à l’origine de …
Read more

Feffs 2016 : Opération Avalanche et Cruising

Un dimanche après-midi très contrasté, c‘est peu dire lorsque qu’un spectateur s’attarde sur Opération avalanche et Cruising un peu plus tard. Opération avalanche a tout pour être alléchant. Le film se déroule dans les années 1960 en pleine Guerre Froide. Quatre agents de la CIA doivent débusquer une taupe russe à la NASA, lors des …
Read more

Basket Case (Frères de Sang), de Frank Henenlotter

le jeune Duane Bradley erre dans les rues de New York au milieu d’une faune de freaks en tous genres… Sauf que lui se trimballe avec un panier en osier qui contient son frère siamois, Belial, un vrai « freaks » pour le coup. Et qui ne ressemble pas à grand-chose d’identifiable. Une enveloppe informe assez pathétique.  …
Read more

La Loi de la Jungle, d’Antonin Peretjatko

Antonin Peretjatko. On va commencer par là, c’est ce qu’il y a de plus dur à taper. Peretjatko, donc, jeune réal français, deux longs-métrages dont celui qui nous intéresse (le précédent était La fille du 14 juillet, il faudra en reparler un jour, ne serait-ce que pour rendre hommage au docteur Placenta, saint patron des …
Read more

Nos funérailles, d’Abel Ferrara

Quand Ferrara réalise Nos funérailles (The funeral), il est à son sommet. Il sort de quatre ou cinq chefs-d’œuvre consécutifs, parmi lesquels on peut citer The king of New York, Bad lieutenant, Snake eyes et The addiction. Film de rupture et annonciateur d’une veine plus introspective et difficile d’accès, il s’empare d’un  genre ultra-codifié, le …
Read more

L’emprise des ténèbres, de Wes Craven

Le scénario de L’emprise des ténèbres est surprenant à plus d’un titre. D’abord, il y a le contexte social d’un réalisme étonnant pour un film de genre. Ensuite, on y trouve un contenu politique subversif. Wes Craven, après le sous-estimé L’amie mortelle, dispose grâce à Universal, de conditions financières particulièrement confortables, soit la modique somme …
Read more

Coffret Ed Wood chez Bach Films

La « presque intégrale » est enfin disponible en DVD chez Bach film complétant agréablement le précédent coffret de 5 films édité par l’obscur Weird Side Street. Plongez corps et âmes, chers adeptes de curiosités insondables dans l’univers très très spécial de monsieur Ed Wood, considéré abusivement comme le plus mauvais cinéaste de l’histoire du cinéma. A …
Read more