Santogold vs Jodorowsky

Santogold est une jeune trentenaire de Brooklyn, et sans doute la meilleure chose qui soit arrivée à la pop music en 2008. Son premier album éponyme, sorti sur Lizard King, mélange pop, rock, punk, électro, dub et reggae, et fait le grand écart entre influences rock 80’s et 90’s (Bad Brains, Smiths, Cure, Pixies, Talking Heads…) et productions éléctro et hip-hop dernier cri (Switch, Diplo, Spank Rock, Disco D…) avec une facilité déconcertante.

Cerise sur le gateau, le clip de son premier single est une petite perle gore multicolore du plus bel effet, citant allègrement La Montagne Sacrée de Jodorowsky…

4 commentaires sur “Santogold vs Jodorowsky”
  1. Achetez l’album sans hésiter, TOUS les morceaux sont super bien, il n’y a absolument rien à jeter, et en plus, c’est extrêmement diversifié.

  2. C’est bon, c’est bon, j’ai acheté. Après une première écoute je suis mitigé. Mais après avoir laissé décanter un peu puis réécouter, c’est vrai que ça rox sa mémé. Bon ya certains morceaux que j’aime quand même un peu moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *