Sion Sono à Saint-Denis

sion

Dans le cadre de sa 10ème édition, Le Festival «Est-ce ainsi que les hommes vivent ?» propose VOIR L’INVISIBLE, du 3 au 9 février 2010.

Cette année le Festival accueille le cinéaste indépendant Japonais Son Siono qui viendra présenter Love Exposure (2009), oeuvre monumentale de près de quatre heures, déjà primée (prix Agnès b au Tokyo Filmex 2008, Prix FIPRESCI et Caligari à la Berlinale 2009) et sensation de nombreux festivals de par le monde, mais toujours inédite en France.
Pour compléter cette réflexion sur l’identité de ces « enfants du virtuel » et leur quête existentielle, Suicide club (2002) oeuvre générationnelle culte, viendra compléter le portrait d’un des cinéastes indépendants Japonais les plus inventifs de sa génération.

VENDREDI 5 FÉVRIER à 20:00

LOVE EXPOSURE
(AI NO MUKIDASHI) DE SION SONO
en présence de Sion Sono, séance animée par Dimitri Ianni. Japon/2008/couleur/4h00/vostf/35 mm/inédit. Avec Takahiro Nishijima, Hikari Mitsushima, Sakura Ando, Makiko Watanabe

loveexpo

« Yu est devenu le saint-père des pervers par amour pour son père, ce prêtre catholique qui chaque jour lui demande de se confesser. La pureté de Yu, qui n’a pas de fautes à absoudre, chagrine l’homme de foi tantôt triste tantôt sceptique face à l’exemplarité de son fils. Acculé par son amour filial, Yu finit par chercher son salut dans le péché. »

SAMEDI 6 FÉVRIER à 21:00

SUICIDE CLUB DE SION SONO
séance suivie d’une rencontre avec Sion Sono, animée par Dimitri Ianni. Japon/2001/couleur/1h39/vostf/vidéo/int. -16ans. Avec Ryo Ishibashi, Masatoshi Nagase, Mai Hosho, Tamao Satô, Takashi Nomura

Tokyo, le 26 mai 2002, cinquante-quatre lycéennes se jettent sous le métro en gare de Shinjuku. L’horreur de ce suicide collectif est le point de départ d’une vague de décès inexpliqués qui va déferler sur la Japon. Les inspecteurs Kuroda et Shibuwasa chargés de l’affaire ont pour seule piste un site Internet et un sac de sport contenant des morceaux de peaux humaines cousus les uns aux autres. La police se heurte à une situation surréaliste. Les forces de l’ordre sont rapidement
dépassées…

VENDREDI 5 FÉVRIER à 22:30 « NUIT SANS DIEU NI MAÎTRE »
LE COUVENT DE LA BÊTE SACRÉE DE NORIFUMI SUZUKI
– LES DIABLES THE DEVILS DE KEN RUSSEL
– MAIS NE NOUS DÉLIVREZ PAS DU MAL DE JOËL SÉRIA
– FLAVIA, LA DÉFROQUÉE DE GIANFRANCO MINGOZZI

Cinéma L’ECRAN
14, passage de l’Aqueduc – 93200 SAINT DENIS
Tél. 01 42 43 99 59
Métro : Basilique Saint-Denis (ligne 13)

Site web : www.voirlinvisible.fr

0 commentaires sur “Sion Sono à Saint-Denis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *