Alan


A propos de Alan

Alan Deprez était un môme étrange, à l'imagination débordante et souvent prisonnier de son monde intérieur. Le cinéma fantastique et d'horreur - bientôt rejoint par les films asiatiques, bis, érotiques et pornographiques - se sont dressés en piliers de sa cinéphilie, construite face à la petite lucarne et au vidéoclub de son quartier. Depuis lors, il partage son temps entre les plateaux (plusieurs clips et courts-métrages à son actif, dont Erotomania - hommage enamouré aux romans pornos de la Nikkatsu - et Cruelle est la nuit, un home invasion décalé, 100 % pur belge) et son activité de journaliste, chroniqueur et critique cinéma. Après avoir prêté sa plume aux magazines Hot Vidéo ou Metaluna, et rédigé toute une série de critiques pour L'Encyclopédie des longs-métrages français de fiction 1929-1979 coordonnée par Armel De Lorme, il n'en est évidemment pas resté là. Il écrit régulièrement pour le site du magazine Lui, mais aussi pour la revue culturelle Vivre Paris et, plus ponctuellement, pour le magazine Mad Movies. Sans oublier sa participation habituelle au semestriel CinémagFantastique, via quelques chroniques et en taulier de la rubrique rose Le Loup derrière la Bergerie. Mais ce n'est pas tout, car Alan contribue aussi aux fanzines « historiques » Médusa et Darkness, respectivement dédiés au Bis et à la censure cinématographique.



Bullhead

Bullhead (Rundskop, 2011) de Michaël R. Roskam (l’attendu Animal Rescue, « starring » Tom Hardy & Noomi Rapace) est l’œuvre […]