Hysterical #9 1


Concocté par notre ami Manu, Hysterical n°9 sent bon le fanzine à l’ancienne. Il est disponible au prix de 4 euros sur le site de Sin’Art :
http://www.sinart.asso.fr/

Avec un petit mois de retard, Hysterical s’apprête à livrer son neuvième opus, sauf catastrophe nucléaire, plus rien ne devrait retarder sa livraison !
L’attente n’aura néanmoins pas été vaine puisque Hysterical dispose désormais d’une meilleure qualité d’impression et d’une couverture couleur !

Le sommaire de ce nouveau numéro est riche et varié, en brassant les nombreux genres qui forment le Bis, cinéma cher aux auteurs :
Interview de François Gaillard pour son Welcome To My Nightmare qui s’annonce être une agréable surprise du côté des films amateurs/indépendants français. En tout cas, Hysterical valorise grandement le film en lui consacrant près de 10 pages.
4 pages forment un petit dossier dédié au fils maudit : Lamberto Bava.
4 autres pages traitent un autre dossier consacré cette fois-ci au trop sous estimé Jeff Lieberman et à ses trois premiers films le Rayon Bleu, La Nuit des vers Géants et le survival… Survivance.

Autre grand moment de ce numéro est le dossier Post Nuke, autrement dit les films après la bombe, entièrement réservé aux représentants italiens. Après avoir situé le contexte du genre, Hysterical propose une sélection des 8 meilleurs représentants de ce genre à travers leur critique.


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Hysterical #9