Rencontrez Jess Franco à la cinémathèque


 
Auteur prolifiques de bisseries toujours situées entre horreur et érotisme, Jess Franco sera présent le 21 juin à 14h30 à la cinémathèque française à Paris. Il répondra aux questions du public.

JESS FRANCO
du 18 juin au 31 juillet 2008

Jess FrancoConsidéré comme un des maîtres du cinéma d’épouvante espagnol qu’il a quasiment inventé en 1961 avec L’Horrible Docteur Orloff, Jess Franco a réalisé près de 200 films, à partir de la fin des années 1950, souvent avec des budgets dérisoires, destinés essentiellement aux salles de quartier.
Poète érotomane, c’est un expérimentateur fou et inspiré, volontiers libre adaptateur de Sade, qui adore aligner de longues et fascinantes séquences érotiques détachées de tout récit, tels de longs chorus mélodiques.
En presque 200 films et dans la plus grande indépendance, auteur d’un cinéma populaire et avantgardiste, Jess Franco s’est adonné à tous les genres comme autant d’expérimentations narratives et visuelles, avec un goût obsessionnel pour l’érotisme, le fantastique, l’épouvante.
« J’adore certains films « classiques », je fais moi-même parfois du cinéma classique. Ceci dit, y’en a marre des « on doit filmer comme ceci » et des « on ne doit pas filmer comme cela ». Je raconte mes histoires comme j’aurais envie qu’on me les raconte. Je fais des zooms parce que je n’ai pas assez de fric pour louer un travelling mais aussi parce que j’aime le zoom. Je fais des flous parce que je trouve ça vachement beau un flou, quelquefois […]. La caméra est devenue pour moi un autre oeil. »
« Depuis assez longtemps déjà je fais toujours mon cadre moi-même et je tiens la caméra pour tous les plans dans lesquels je n’apparais pas comme acteur. C’est le seul moyen, précisément, d’obtenir ce que je veux, de ne pas subir l’autocensure de l’opérateur. »
« Moi le cul, ça me ravit l’âme
».
Jess Franco
Plus de détails sur le site de la cinémathèque

A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *