Sequana


L’Histoire :

Paris, janvier 1910. Une exceptionnelle crue de la Seine envahit, en l’espace de quelques jours, des quartiers entiers de la capitale, bouleversant l’ordre social.

Monseigneur Chelles, évêque de Paris, voit dans la montée des eaux un signe du Ciel. Dans la ville mise sens dessus dessous, il va croiser le chemin de Jean Faure – petit malfrat en cavale, soupçonné d’assassinat – et d’Alice Treignac – jeune bourgeoise ambitionnant d’être la première femme médecin. Pour le meilleur ou le pire, ils traverseront ensemble ces quinze jours d’inondation.

Le scénario est extrait de l’imagination incontrôlable de Léo Henry, le compère aux mille cerveaux. Il s’agit là du premier volume d’une trilogie. Le dessin est signé Stéphane Perger, strasbourgeois, qui a commencé avec l’adaptation BD du Poulpe, Cigogne le glas. Remarqué pour son style réaliste tourmenté aux influences picturales et cinématographiques, il a dessiné la trilogie à succès Sir Arthur Benton (scénario : Tarek).


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *