Hyper Tension 2


Pour la faillite d’un contrat non rempli, un tueur à gage se fait injecter une substance mortelle, l’obligeant par un processus d’antagonisme à l’adrénaline, à rester en perpétuelle action. Stimulé par son désir de vengeance, l’homme retardera t’il suffisamment l’échéance pour régler ses comptes professionnels et amoureux ? Ayant pris connaissance de la tête de l’acteur principal, j’étais peu tenté d’insérer le DVD dans le lecteur. Mes précédentes expériences auprès de Jason Statham se révélaient souvent avortées par des entames de films catastrophiques, des sous-Bruce Willis sans la gouaille et le charme décontracté. Mais le rythme d’emblé fou furieux d’Hyper tension (Crank) me fit m’installer plus enthousiaste vers l’écran. Et bien m’en prit !

Le film est un actioner virevoltant, bourré d’humour et totalement incrédible. Des incursions graveleuses décomplexées aux scènes d’actions sur fond de métal bourrin, à l’image du film, celui-ci ne faiblit quasiment jamais, agrémenté d’une comédienne rafraichissante en guise de compagne délurée face au fameux Jason, certes toujours victime d’une démarche pataude, mais au jeu d’acteur perceptible. Nommé dans la catégorie acteur viril au flingue greffé tout le film dans la main, il s’éloigne donc de mon palmarès conquis depuis longtemps par George Clooney dans Une nuit en enfer, au jeu mythiquement nul.

Réalisé par : Mark Neveldine , Brian Taylor

Vous le trouverez en DVD zone 2 chez TF1 video.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Hyper Tension

  • jerome

    Bonne surprise pour ma part. Le film va très loin dans le délire et se permet même quelques plans très gores, si je me souviens bien.

  • Rico

    Oui tout à fait, on a le droit à quelques raptus gores bien sentis, du Seagal en plus sanglant (main tranchée…)