Série Z, un roman de J.M. Erre


Une anthologie ? Non. Un essai ? Non plus. Série Z est d’abord et avant tout un roman. Un roman extrêmement drôle et divertissant : l’histoire de Félix Zac, cinéphile averti, auteur du « Blog du Docteur Z » et scénariste raté, qui finit miraculeusement par achever son manuscrit « L’Hospice de l’Angoisse ». Un hospice où de vieux acteurs de séries Z terminent leur existence, mais où un cadavre va soudain semer le trouble. D’autant qu’il est le premier d’une longue série…
Félix est sûr de son succès, mais les ennuis vont commencer pour notre scénariste lorsqu’on découvre que ce lieu n’est pas le seul produit de son imagination débordante. C’est une vraie maison de retraite où vivent les mêmes personnes que dans le scénario. Et les mêmes cadavres se ramassent à la pelle…

Disponible depuis le 1er avril aux Editions Buchet/Chastel.


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *