Festival Offscreen 2011


Du 9 au 27 février, durant trois longs week-ends, le public pourra goûter à la crème des classiques, aux films B & Z les plus insensés, découvrir des perles injustement méconnues et un cinéma contemporain non-conformiste. Amateurs de
films cultes, de cinéma sortant du quotidien, ceci est pour vous.

Quatrième édition d’Offscreen et on ne touche déjà plus Terre. Vos yeux sortiront littéralement de leurs orbites cette année, à la découverte d’anciens nouveaux mondes, pour un trip rétro-futuriste d’avant l’ère digitale. Avec le Starship Offscreen comme vaisseau spatial principal, des voyages sur de lointaines étoiles sont à prévoir. Venus, Mars, Titan, Solaris, Arrakis, Metaluna, Morganthus, Pluke, TEM4… Incroyable, nous accueillerons même un homme venant d’Uranus ! Luigi Cozzi viendra lui d’Italie présenter l’ineffable Starcrash. C’est de l’enfer que débarquera Monte Hellman avec son nouveau film Road To Nowhere et les plus grosses pépites de sa filmographie pour l’un des moments forts du festival.

Phil Mulloy n’aura qu’à traverser la Manche pour venir nous présenter Goodbye, Mister Christie et une rétrospective sélective de son travail décalé, où les autres planètes ne sont pas beaucoup plus étranges que l’Angleterre. Pas besoin de service d’ordre sur la planète Offscreen puisque Tony Rayns himself sera là pour honorer une présentation du catalogue de la légendaire Shaw Brothers qui faisait très bien les films de Kung Fu mais pas que… Le voyage intergalactique se terminera sur la planète Bandelette, où visage et identité posent décidément question.

Le programme est dès à présent en ligne : www.offscreen.be


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *