Obscurité, lumière, obscurité 2


 


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Obscurité, lumière, obscurité

  • Léo

    On m’a dit le plus grand bien de son Alice au pays des merveilles.
    Vrai que c’est plutôt épatant.

  • Salem

    Je confirme que son Alice est une vraie petite merveille. Le bestiaire y est fabuleux. 🙂

    Il en va de même pour Otesánek (ou Little Otik), adaptation en 2000 d’un conte populaire tchèque. C’est en quelque sorte une variation trash du mythe de Pinocchio.

    Pour les amoureux de films d’animation en stop motion, je recommande vivement de voir Krysař (Le joueur de flûte de Hamelin) réalisé par Jiří Barta. Sublime adaptation d’une célèbre légende médiévale allemande.