Le strapontin du bis


Michel Nussbaum, fanzineux de l’an 2000, s’est décidé à refaire un fanzine oldschool. Enfin pas tout à fait, puisque son nouveau fanzine, le strapontin du bis, se présente sous forme d’un document pdf. La mise en page est rudimentaire mais elle permet une lecture agréable sur un écran. Il sera réservé aux amateurs du cinéma bis quel que soit le genre (western, fantastique, péplum, giallo, etc.)

Le n°1 est consacrée à Barbara Steele, égérie du cinéma d’épouvante des années 60 et qui a notamment illuminé de sa présence le culte Masque du démon, de Mario Bava. Le fanzine réunit pêle-mêle des informations sur le film, des anecdotes sur son tournage. Le gros de la revue est consacrée à cette oeuvre. On y trouve la critique du rédacteur en chef, mais aussi des extraits de la critique à l’époque de la sortie du film et d’autres chroniques, allemandes ou anglaises. Enfin, le strapontin s’intéresse à la carrière des autres acteurs du film.

Le n°2 offre une présentation du giallo avec ses différents « sous-genres ». Le film autopsié est Une hache pour la lune de miel. Tout comme le n°1, on trouve la critique du strapontin ainsi que des extraits de critiques d’époque. On trouve également un gros plan sur un deuxième film : Liz et Helen, de Riccardo Freda et avec Klaus Kinski.

Pour recevoir la revue, il suffit de faire une demande par email à : strapontindubis@yahoo.fr


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *