Lydia Lunch’s putan club


 

Lecture, musique et instant-art-movie, art + action (USA-France-Belgique-Italie) Création Théâtre Garonne, scène européenne de Toulouse, France, mars 2012 Anti-commercial, anti-rock’n’roll, suprêmement mal élevé et divinement raffiné, le Lydia Lunch’s Putan Club est le nouveau projet d’une des artistes majeure du XXIe siècle, poétesse fulminée, violente écrivaine adulée par la nouvelle vague des dissacratori-profanateurs américains, chanteuse hors pair à la carrière sulfureusement rougeoyante, outre qu’impériale fouteuse-de-merde : Lydia Lunch. Propulsé par le Putan Club, une cellule de résistance artistique subtilement iconoclaste, combo armé d’une implacable inter-action entre peinture, arts graphiques et commentaires musicaux résolument outrecuidants, le Lydia Lunch’s Putan Club est une création voulue et mise en place par le Théâtre Garonne, scène européenne de Toulouse, en mars 2012. Ceci n’est pas un spectacle, ni une lecture, ni un concert : c’est un viol, un gang bang, une immersion totale –cœur, yeux, oreilles– dans la malséance, et son incroyable beauté. La poésie appliquée à la vie immédiate, sans fleurs ni effets de style, à sa violence, ses excès, ses religions, ses politiques, du sexe aux drogues et ce jusqu’à la mort. Implacablement, impitoyablement et souverainement. Une sincère expérience d’amour extrêmement féroce et sauvage.

 

17/11/2012 Pau-F, Centrifugeuse

18/11/2012  Poitiers-F, Festival Ofni

19/11/2012  Pantin-F, Dynamo

20/11/2012  Roubaix-F, Cave aux poètes

21/11/2012  Reims-F, Cartonnerie

22/11/2012  Nantes-F, tbc

23/11/2012  Brest-F, Festival Invisible

24/11/2012  Bordeaux-F, i boat

Site officiel : http://www.putanclub.org/lydia_lunchs_putan_club.html


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *