Hallucinations collectives 2014


La thématique principale de cette 7e édition est centrée sur le New York des années 70 et 80, celui de la 42e rue et de ses cinémas de quartier, celui de la guerre des gangs et des métros tagués, celui où l’on risquait sa vie en sortant tard. Un New York organique et putride auquel  le festival rend hommage à travers 4 films emblématiques de cette époque et une soirée « trash-gore » des plus joviales.

Ca se passera au Comeodia de Lyon du 16 au 21 avril 2014

Au programme : Young detective dee : rise of the sea dragon (ouverture), Goal of the dead (clôture). En compétition : aux yeux des vivants, Shield of straw (Takashi Miike), The badabook,  R100 (Hitoshi Matsumoto), The double, Au nom du fils.

Et bien sûr il y aura aussi une sélection de courts-métrage dont Nectar, le dernier film de Lucille Hadzihalilovic (merci copier-coller).

Les invités : Pascal Laugier, Alexandre Bustillo, Julien Maury, Jérôme Boivin (mais si : le chien Baxter), Frédéric Grousset, Alban Lenoir, Charlie Bruneau, Jean-Pierre Putters, Nicolas Stanzick, Frédéric Thibaut, Gilles Esposito, Christophe Bier, Ludovic Cantais, Frédérick Houdaer.

Pascal Laugier a droit à sa carte blanche et proposera 3 films : le locataires, ces garçons qui venaient du Brésil, L’exorciste 2.

Le théma de cette année donnera lieu à la projection de : Wolfen, Fort Bronx, Les guerriers de la nuit (the warriors), Vigilante, Street Trash, Frankenhooker. Il y aura un hommage au studio de production Empire avec les films suivants : Terrorvision, Fou à tuer, Dolls.

Le cabinet des curiosités proposera : Les aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8ème dimension, Le corrupteur, Baxter, le chateau de la pureté.

HalluCo2014-2


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *