FilmoTV, la VOD de genre

Alors que la machine Hadopi est censée générer des ventes de musique et de films par la crainte du gendarme, peu de propositions constructives ont été faites concernant l’accès aux films, le prix d’un dvd ou d’un blu-ray, et le catalogue de titres disponibles. Certains films restent aujourd’hui invisibles en France, certains sont mêmes uniquement disponibles via les réseaux peer-to-peer. Alors qu’aujourd’hui, le « haut débit » permet de télécharger de grosses quantités de données, la VOD semble pourtant stagner. Les sites sont peu nombreux et proposent un catalogue souvent mince. Les « DRM » sont encore présents sur les fichiers. Ce sont des verrouillages qui empêchent l’internaute de faire ce qu’il veut avec le film, notamment des copies. Il s’agit d’un retour en arrière, le bon vieux magnétoscope ayant toujours permis de copier et d’enregistrer. Le dvd, malgré ses nombreuses protections, est aussi à la merci de logiciels grands publics qui se proposent de les copier sur des dvd-r en quelques clics. Si le but louable de ces protections est d’éviter la fuite des films vers les réseaux p2p, elles empêchent aussi le consommateur qui souhaite voir son film sur divers appareils : un ordinateur, un lecteur dvd, une console ou un lecteur blu-ray. Vu l’intérêt limité du public pour des fichiers verrouillés et vu l’inefficacité des verrous numériques, iTunes a déjà changé son fusil d’épaule et propose désormais des mp3 sans aucune protection, tout comme Amazon, son plus récent concurrent.

logo-filmotv-noirFilmoTV est un site VOD qui se démarque par son offre. Non seulement on peut louer des films à l’unité mais il existe également un abonnement qui permet de découvrir chaque mois un ensemble de 50 films.  L’intéressant c’est que les films sont sélectionnés par un comité de rédaction et rassemblés par thèmes. On retrouve des genres bien appréciés par chez nous : du western, des films asiatiques, de l’érotisme, de l’horreur, de la SF,  et même un coin assez large d’érotisme et porno pour les amateurs de cochonaille. On ne sera pas étonnés d’y croiser Christophe Bier ou Christophe Lemaire.

La présentation est originale car vous sont offerts, sans même vous abonner, de courts sujets en vidéo présentant les thèmes du mois. Une équipe de journalistes et cinéphiles se charge de présenter un film, de le replacer dans un contexte ou un courant cinématographique. FilmoTV propose donc une valeur ajoutée et ne se contente pas de vendre des produits. On tente auss de vous faire découvrir des films méconnus vers lesquels vous ne seriez pas forcément aller.

Il y a un inconvénient bien sûr, c’est que le visionnage des films n’est possible que sur un seul ordinateur, à cause de ces maudits DRM. De plus, les films téléchargés peuvent être vus qu’avec le logiciel Windows Media Player… D’un autre côté, le prix est relativement bas : 9,99 EUR pour 50 films avec un choix très éclectique.

Petit exemple, la charmante Sandra qui parle du théma « bestioles » :

Et une mosaïque fournie pour tout connaître sur les films mythiques de la Shaw Brothers

Le site : www.filmotv.fr

0 commentaires sur “FilmoTV, la VOD de genre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *