La fabrique de la peur


A travers des débats et des projections, le festival ATTAC tentera de décrypter toutes les peurs auxquelles nous sommes soumis :

« Peur de la nature dont on n’accepte plus l’indiscipline, de plus en plus violente, il est vrai, en raison du mépris dont l’Homme a fait preuve à son égard : alimentation industrielle, réchauffement climatique (vagues géantes, canicules, innondations…), épuisement des ressources, vaccination contre de pseudo épidémies…

Celle de la science qui semble s’emballer et perdre le contrôle d’elle-même, et à laquelle le citoyen ordinaire croit ne plus rien pouvoir comprendre, mais dont il attend tout : pollutions de tous types, manipulations génétiques, nano-dangers, ondes électromagnétiques…

Peurs d’événements sur lesquels nous avons le sentiment de n’avoir aucune prise : déclassement social, pauvreté, terrorisme, guerres, démographie (invasions des populations du tiers monde, des produits chinois…), prolifération nucléaire, finance toute puissante…

Peurs fondamentales enfin, qui nous touchent au plus intime : solitude, vide, mort, abandon, qui reflètent une quête de sens dans un monde déboussolé qui confond abondance et bien-être. »

Plus d’informations ici : http://local.attac.org/images-mouvementees/

 

Parmi les films projetés : Braves gens n’ayez plus peur, Big Brother City, Rompel el cerco, La révolution ne sera pas télévisée, la mise à mort du travail, Orange amère, Jesus camp, Vivre dans la peur, Le voyeur, l’invasion des profonateurs, Invasion Los Angeles, Punishment Park,

Ca se déroulera du 11 au 20 novembre au cinéma La Clef :

21, rue de la Clef – Paris 5°
M° Censier-Daubenton
Bus 27, 47, 67 & 89

 


A propos de Jérôme

toute-puissance mégalomaniaque, oeil de Sauron, assoiffé de pouvoir et d’argent, Jérôme est le father de big brother, unique et multiple à la fois, indivisible et multitude, doué d’ubiquité. Il contrôle Cinétrange, en manipulant l’âme des rédacteurs comme des marionnettes de chiffons. Passionné de guerre, il collectionne les fusils mitrailleurs. Le famas français occupe une place d’exception dans son coeur. C’est aussi un père aimant et un scientifique spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Pour faire tout cela, il a huit doppel gangers, dont deux maléfiques. Il habite au centre du monde, c’est-à-dire près de Colmar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *