La playlist 2020 de Damien

 379 total views,  3 views today

1/ Déjà comme chaque année, j’ai beaucoup écouté King Doudou, avant tout son impeccable Ying Yang Street Mix que j’ai vraiment saigné :

Mais aussi son duo d’eurodance consciente avec Magda :


Sans compter ses innombrables recommandations, toujours du meilleur goût :



2/ Sinon toujours pour rester dans les trucs un peu caliente, j’ai aussi beaucoup kiffé ce clip de Charly Black:

Comme beaucoup, je n’ai pas su résister à l’appel du coffin riddim :

Et j’ai bien évidemment contribué aux 230 millions de vue de Bande Organisée :

Et puis Bad Gyal, toujours Bad Gyal :

Petit regret en revanche, celui de n’avoir pas pris le temps de digger la nouvelle scène amapiano sudafricaine, qui a explosé cette année :

Mais globalement, j’ai beaucoup regardé dans le rétro cette année, en particulier dans les années 90.

3/ Au-delà des tubes évidents et de la nostalgie, je me suis vraiment repris d’une passion profonde et sincère pour l’eurodance (paroles incluses) :

Petite parenthèse : un truc que je trouve fabuleux par exemple, c’est la capacité des hitmakers de l’époque de :

pomper sans complexe la mélodie d’un vieux tube oublié de Chicago house :

sampler les paroles d’un pamphlet minimal wave féministe underground:

et en faire un hit qui a tourné dans tous les campings :

4/ Je me suis aussi pas mal replongé dans la techno du début des années 90, quand c’était encore « la musique du futur » :

5/ Et dans le dancehall jamaïcain de la fin des années 90, période inoubliable qui ne semble pourtant pas avoir marqué grand monde a postériori :

6/ Sinon, comme c’était une année un peu triste, ben forcément j’ai aussi écouté des morceaux mélancoliques :

7/ En revanche, très peu de pop mainstream à part ce single de grimes qui est quand même vraiment bien foutu :

Et très peu de rap non plus, à part ce qui reste à mes yeux LE clip de rap US de 2021 :

Et cet improbable morceau de rap allemand déniché sur Musique Journal

Enfin, j’aurais beaucoup aimé danser toute la nuit en soirée sur ce morceau, mais l’occasion ne s’est guère présentée :

8/ Pour terminer enfin, trois derniers morceaux que je n’ai pas réussi à caser ailleurs (et pour cause) :

une reprise de Comme Un Ouragan par Leslie retrouvée au fond d’un disque dur :

une cover hardstyle de Santiano à tomber à la renverse :

Et ce qui reste sans doute la grande énigme de 2020 pour moi : les clips de WORLD ORDER

0 commentaires sur “La playlist 2020 de Damien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.